Généalogie

Origines & souches neuchâteloises
Autres origines Junod recherchées

Présence à Lignières avant 1535
Familles de Neuchâtel ou de l'Evéché ?

Familles alliées à Bevaix
Familles alliées de par le monde
Informations patronymes
Données manquantes
Personnalités
Emigration
Sur l'auteur
Loi fédérale protection données

Histoire

Mots dérivés du patois à Lignières
Poids et mesures en 1834
Décès en 1875-1876
Atmosphère en janvier 1876
Cours de Lessive en 1895
3 recettes de cuisine en 1895
Entretien des lits en 1895


Plus sur Lignières...

img

.

Autres origines & souches recherchées ...

Canton des Grisons (Suisse)
xx  
Riein

Une lignée a acquis l'origine du village de Riein dans le canton des Grisons, près de Coire vers la fin du 17éme, début du 18éme.

Les recherches afin de déterminer leur origine précédente, soit dans le canton de Vaud, soit dans celui de Neuchâtel sont rendues difficile par la destruction des archives du village au milieu du 19ème siècle. A ce jour, aucun élément permettant de rattacher cette lignée n'a été trouvé.

 

Les descendants de cette souche habitent pour la plupart en Italie, France et aux USA.

Sélectionnez ce lien (pages de la commune de Riein)


Eternoz (France)

x  
Eternoz

Les sondages effectués en France, aux USA ou dans d'autres pays indiquent une origine Suisse des familles JUNOD d'une manière assez générale. Pour certaines familles Junod résidentes aux USA, le fait que leurs ancêtres aient émigrés aux USA après un séjour en France - ou en ayant simplement traversé ce pays afin d'embarquer au Havre - a parfois lancé la légende d'une origine française.

Quant à l'orthographe JUNOT, que l'on ne trouve principalement qu'en France, l'origine de ces familles ne m'est pas encore connue. Il est intéressant de noter que cette orthographe est nettement moins répandue que celle se terminant par la lettre "D" et qu'une erreur de transcription est possible, ayant relevé ce cas (XVIIIème siècle), transformant un JUNOD en JUNOT.

Selon toute vraisemblance, une seule branche dont la souche Suisse n'a pas (encore?) été confirmée à cette date et fait encore l'objet de recherches: celle originaire d'Eternoz (Doubs), remontée jusqu'aux alentours des années 1600 à Claude "Junoz" et qui compte aujourd'hui encore de nombreux descendants.

Ce travail est le fruit de longues recherches menées par Marie Thérèse Junod et Michel Junod

Lien sur Eternoz (Wikipédia)


Sainte-Croix (Vaud)

x  
Sainte-Croix

La présence des Junod à Sainte-Croix est antérieure à 1397 selon le Livre d'or des familles vaudoises (Lausanne, 1923, p.247).

Plusieurs travaux existent (source : Archives Cantonales Vaudoises - ACV) :

  • Raoul Campiche, Notices généalogiques sur les anciennes familles bourgeoises de Sainte-Croix, (ACV, P Campiche 131).
  • Généalogie des familles bourgeoises de Sainte-Croix 1500-1700, notaire Bornand au début du XVIIIe siècle avant l’incendie des registres paroissiaux (Archives communales de Sainte-Croix ou copie photo sur microfilm aux ACV, Ea 28).
  • Fichier des noms de famille dit "Fichier Chastellain" couvrant la période de 1561 à 1821 (microfilm - ACV, ZC 1).
  • Louis Junod a publié "Gens de Sainte-Croix et Gens de Bullet en 1550" dans la Revue historique vaudoise 50, 1942, pp. 41-48, étude établie à partir de la taille de 1550 qui donne le nom et la fortune de tous les chefs de famille d’alors (ACV, Bp 16), et qui recense 15 foyers dont le chef de famille porte le nom Junod, Genaud, Geneux ou Genoud (ces quatre noms n'étant pas encore dissociables). Un arbre généralogique serait aussi disponible, du même auteur, aux ACV
Je ne suis pas en mesure de répondre à des demandes en lien avec cette famille, n'ayant pas entrepris de recherches sur celle-ci - restant focalisé sur les familles Junod neuchâteloises dont je descends.

Ceci étant, le ou la passionné(e) qui aura entrepris de telles recherches peut me contacter : volontiers pour insérer un arbre des 5-6 premières générations et indiquer un lien vers lui (elle).