Lignières - Histoire

Nouveau: Lignières... Le livre !

Revue historique et monographique
Survol historique, XIIème au XVIè
Survol historique, XVIIème au XVIIIè
Survol historique, XIXème à 1978
Acte du Congrès de Vienne de 1815
Anciennes vues de Lignières
Lignières autrefois et aujourd'hui
Confrérie des familles Bonjour & Junod
Fondation de l'Hôtel de Commune
Réédition - Charles D. Vaucher (1801)
Lieux-dits à Lignières de 1815 à 1976
Pasteurs à Lignières de 1555 à 1892
Valeurs des terrains en 1875

Lignières - sites et pages des familles

Bonjour
Edith Matthey née Junod
Schleppi
Simon

Lignières - autre liens

Statistiques sur le village
Le site officiel
Au vallon (maison de vacances)
Brass band "l'Avenir"
L'Hôtel de Commune
La laiterie / fromagerie
La désalpe
Radicaux de Lignières
Vues aériennes

Chronologie de l'histoire de Neuchâtel


Eté 2007.... cliquer pour agrandir

 

img

Rue principale
(photo N. Junod 2006 - cliquer pour agrandir)
Eglise
(photo N. Junod 2006 - cliquer pour agrandir)

(Lat. 47.08 (47°4') | Long 7.06 (7°3')

Origine de notre branche des Junod, l'Histoire de Lignières - connue par des documents écrits depuis le XIIème siècle - est d'un intérêt particulier, si l'on songe seulement aux conséquences du partage de ce village entre les Comtes de Neuchâtel et l'Evêque de Bâle.

Les problèmes réguliers rencontrés par Lignières en rapport avec ses limites territoriales est un des faits frappant de l'histoire de notre village d'origine .

En effet, Lignières, fut longtemps le point frontière entre les états de l'Evèque de Bâle, de Leurs Excellences de Berne, ainsi que des Comtes de Neuchâtel, ce qui créa de nombreuses difficultés entre Lignières et ses voisins, d'où la nécessité de délimiter le territoire de Lignières par des bornes, ou "boines".

L'apparition d'écrits sur le franc-alleu (exemption du droit de mutation, ou exempté des lods) à Lignières semble dater du début du XVIéme siécle, bien que nous savons que le franc-alleu de Lignières n'était pas le seul dans le Canton de Neuchâtel :

Jusqu'au 14è siècle, une bonne partie de notre territoire était de franc-alleu, terres franches qui ne devaient aucune redevance, les sujets étant directement dépendants du roi.

Mais les Comtes de Neuchâtel acquirent par achat ces terres franches et les recensèrent à leurs anciens propriétaires qui devinrent dès lors tributaires des comtes et astreints à payer toutes les redevances, lods, corvées...

Je vous invite à découvrir quelques passages de cette Histoire en sélectionnant les liens à gacuhe de cette page - et ainsi de découvrir d'autres sites ou pages relatives à notre village.

Vidéo d'une balade à Lignières par une belle journée de septembre 2010 (titres en anglais):

Lien direct YouTube (meilleure image)