Généalogie

Origines & souches neuchâteloises
Autres origines Junod recherchées

Présence à Lignières avant 1535
Familles de Neuchâtel ou de l'Evéché ?

Familles alliées à Bevaix
Familles alliées de par le monde
Informations patronymes
Données manquantes
Personnalités
Emigration
Sur l'auteur
Loi fédérale protection données

Histoire

Mots dérivés du patois à Lignières
Poids et mesures en 1834
Décès en 1875-1876
Atmosphère en janvier 1876
Cours de Lessive en 1895
3 recettes de cuisine en 1895
Entretien des lits en 1895


Plus sur Lignières...

img

 

Présence des Junod à Lignières avant 1535...

Mémoire concernant les droits que ceux de Lignières ont sur un certain district de bois riére la souveraineté de la Montagne de Diesse
(Extrait, AEN, CC1)

Ce document trouvé aux Archives d'Etat de Neuchâtel (AEN) et datant de 1751, nous apporte un peu plus de précision sur notre présence à Lignières:

"Pour avoir une idée juste de l'origine de ce droit en question, il convient d'observer qu'avant l'an 1535, il y avait de deux sortes d'habitants dans le village de Lignières, assavoir :

A) Des hommes et familles appartenantes à un Seigneur Comte de Neufchâtel,

B) Des hommes et familles appartenantes à un Seigneur Evêque de Bâle, tels qu'étoient:

1. Les Gauchat
2. Les Simon
3. Les Chiffelle
4. Les Chanel
5. Les Junod
6. Les Bonjour en partie
7. Les Perrin
8. Les Berrudet
9. Les Faigot

Ces trois derniéres familles sont présentement éteintes, ensorte qu'il ne subsiste aujourd'hui que les cinq premiéres et une partie de la sixiéme.

Ces familles étaient dans le language d'alors appelés (en français) "Gens de l'Eglise de Bâle", ainsy que ladite église en avait en divers lieux comme à Nidau, Gleresse, Douane, Düschers, Alfermée et ces gens étaient assujettis de marcher en Guerre aux ordres d'un Seigneur Evêque de Bâle, aux Collectations, aux ammandes, aux corvées etc.

Et par contre, ledit Seigneur Evêque étoit dans l'obligation de les protéger, de leur faire administrer Justice, et entre'autre de leur procurer les aisances de la Vie pour leur subsistance et conservation...."